Le choc indien

Classé dans : Découverte | 12

L’Inde a été frappée par un typhon le 10 novembre dernier… Du moins, nous l’avons vécu comme cela :

  • 1h du matin, nous atterrissons à Delhi après avoir été détournés en Birmanie pour débarquer, en urgence, un passager ayant eu un grave problème de santé à bord.
  • 2h, nous respirons l’air incroyablement pollué de Delhi, un brouillard épais obstruant la visibilité à plus de 200 mètres.
  • 2h30, nous évitons, tant bien que mal, les taxis prépayés (l’arnaque de bienvenue).
  • 3h, nous nous apercevons que le conducteur veut courtoisement nous faire visiter tous les terminaux de l’aéroport de Delhi pour tripler le prix de sa course… Mais, Ben a senti le coup venir avec sa boussole !
  • 4h, Benoit joue le chimiste avec la bouteille d’eau vide et la bouilloire afin de prendre une douche tiède.
  • 4h30, l’inspection ménage n’étant pas aux normes de Cécé, nous sortons notre drap personnel.

  • 5h, DODO… ZZZzzZZZzzZZZzz.
  • 6h, le réceptionniste nous appelle/réveille pour s’assurer que nous quittons bien de l’hôtel à midi.
  • 12h, nous sursautons dans la rue quand les derniers pétards de la fête de Diwali explosent à nos pieds.
  • 12h40, cherchant désespérément un distributeur fonctionnel dans la ville, nous nous retrouvons, de fil en aiguille, dans une ‘’agence gouvernementale’’ qui, si elle nous a permis de retirer de l’argent, a pour objectif de nous dépouiller en nous vendant un tour du Rajasthan à 2000 €. Même si nous étions décontenancés par le climat anxiogène instauré par le discours de ces professionnels de l’arnaque (agressions dans notre rue d’hôtel, prostitution dans notre hôtel…), nous avons tant bien que mal réussi à nous extirper de ce guet-apens et éviter une autre arnaque courante de Delhi (https://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3519661/2019/02/21/Le-calvaire-vecu-par-une-touriste-belge-en-Inde.dhtml).
  • 14h, nous nous apercevons que la carte de la ville donnée par ”l’agence gouvernementale” est une carte erronée !
  • 14h30 : brainstorming – dépression. Benoît ressasse au milieu des klaxons : « Je préfèrerais avoir le doigt coincé dans une porte que d’être ici ! ».
  • 18h, nous pensons nous échapper aux Maldives. Avec un billet d’avion à 50 € au départ de Delhi, notre plan B est tout trouvé !
  • 18h02, envisageant le budget « hébergement », nous décidons de garder nos doigts coincés dans la porte plutôt que dans la fermeture de notre portefeuille.
  • 20h, nous constatons que nous avons passé la journée à répondre à 3 questions : « Quel est votre prénom ? Quel est votre pays ? Quelle est votre profession ? ». Désormais, afin d’éviter toute nouvelle embuscade, vous avez à faire à « Boule and Bill », originaires de « Saozon-Sevigneg » (Cesson-Sevigné en breton), « no job ».
  • 20h01, nous ne lâchons rien, nous le ferons notre tour du Rajasthan !


 

Nous avons vécu un mois d’aventure folle, confrontés au rythme indien. Chaque jour, pour ne pas perdre la tête, notre leitmotiv était : « Ne cherchons pas, c’est l’Inde ! ». Ce mois nous a beaucoup appris sur les relations humaines et sur nous-mêmes.

Nos nerfs ont été quotidiennement mis à rude épreuve puisqu’il nous était impossible de faire confiance à qui que ce soit, alors que les sollicitations étaient constantes.

Nous n’étions jamais seuls, toujours observés et souvent suivis.

L’inde, c’est la règle des 50 :

  • Delhi est 50 fois plus polluée que Paris, respirer dans cette ville équivaut à fumer 50 cigarettes par jour.
  • 50 kilos de plastique ont été retrouvés dans le ventre d’une vache indienne.
  • 50 personnes qui s’agglutinent autour de toi quand tu cherches un tuk-tuk.
  • 50 : le nombre de cheveux perdus par Benoît par jour … occasionnant une petite calvitie naissante qui se résout à ce jour (ouf) !

L’inde, c’est aussi :

  • Le Taj Mahal, la Merveille a tenu toutes ses promesses et nous a fascinés.
  • Des palais splendides laissant imaginer les fastes du passé.
  • Une excellente gastronomie !

  • Les gens se teignent en roux pour cacher leurs cheveux blancs.

  • Varanasi, ville Sainte, où nous avons assisté aux impressionnantes cérémonies de crémation à ciel ouvert.

  • Des expérimentations étranges : Vous voulez du calme ? Allez à l’aéroport où le principe de l’aéroport silencieux est appliqué. Pratique pour connaître les changements de dernière minute !

 

Si fiers d’avoir réussi notre mois au Rajasthan, nous avons pris l’apéro dans le lit comme des rois !


 

Maintenant, qui aura la bravoure de cliquer sur la vidéo pour découvrir notre périple en images ?

 

 

12 Responses

  1. Anne

    Un pays qui a probablement mis vos 5 sens à l’épreuve, en tous les cas, votre vidéo est magnifiquement fascinante. que de contrastes, toutes ces couleurs, dommage qu’il n’y ait pas les odeurs dans ce petit film ! … trop drôle de voir les vaches sacrées au milieu des ruelles. Gros bisous à vous deux.
    Anne

    • BandC

      Merci beaucoup Anne !
      Pour les odeurs, nous pensions en sentir de très mauvaises mais ça a été, la saison n’étant pas trop chaude à cette époque.
      Les vaches sacrées…c’est quelque chose en effet ! Ahah
      Des gros bisous

  2. Duval

    Bravo pour vos talents de réalisateurs, monteurs, costumiers, comédiens, photographes et aventuriers. Nous vous décernons le César 2018/2019.

    Une magique “échappée belle” pour nous en visualisant votre post sans les inconvénients du terrain. Un GRAND MERCI

    Bk Maman

    • BandC

      Merci à l’Académie du Dauphin pour ce prix ! 🙂

      Des très gros bisous

  3. Manon

    Le mot de la fin de la vidéo symbolise très bien ce long périple, accompagné de ses nombreuses péripéties ! Vous avez quand même très souvent le sourire sur les photos donc vous avez dû être émerveillés par ce pays !! Vous avez toujours des talents fabuleux quant à l’ecriture et au montage vidéo !!
    Gros bisous à tous les deux

    • BandC

      Merci beaucoup Manon !
      En effet, ce pays nous a beaucoup marqué.
      Nous avons beaucoup appris !
      Des gros bisous

  4. Anonyme

    Eh oui, c’est cela l’inde, contrairement aux circuits touristiques proposés, vous avez pu découvrir une partie de l’inde telle qu’elle est réellement. New Delhi et Bombai sont effectivement les deux villes à ne pas trop fréquenter.
    Avec Blandine nous avons effectuer pratiquement le même circuit que vous, reconnaissant bons nombres de sites visibles sur votre vidéo. En parlant de vaches sacrées, savez-vous quel est le pays au monde commercialisant le plus gros tonnage de viande bovine au monde ???? L’inde.
    En tous les cas, bravo pour, d’une part, être resté 1mois en Inde par vos propres moyens et pour cette vidéo remarquable. Bonne continuation, soyez prudent. Jean-Yves et Blandine.

    • BandC

      Effectivement, rester 1 mois en Inde a été une sacrée aventure. Je reconnais qu’on prenait l’apéro chaque soir pour se féliciter d’avoir tenu un jour de plus!!
      C’est un plaisir de lire votre expérience et votre ressenti.
      Bises

  5. Le sauce

    Wahoo.. et bien que d aventures dans ce pays que vous n êtes pas prêt de oublier! C est extraordinaire ce que vous faites mais c est vrai que parfois il doit falloir garder le moral ! bravo à vous, encore une vidéo superbe ! Bonne continuation et prenez soin de vous.. on pense a vous 😍

    • BandC

      Ca nous fait tellement plaisir que tu nous suives !
      Merci pour ton commentaire !
      De gros bisous

  6. Carine from Switzerland

    Le choc des cultures !!!! J’imagine que ce mois en Inde a été très enrichissant sur le plan humain…ça aide a comprendre pourquoi il n’est pas toujours facile de travailler, échanger avec des Indiens 🙂 En tout cas très jolies photos et montage sympa ! Profitez bien, bises.

    • BandC

      C’est tout à fait ça! Heureusement, qu’ils ne m’ont pas demandé de faire des stats, une enquête de “satisfaction”!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
15 + 30 =